Créer une société à Bali

#1 18 Mai 2013 00:57:51

guy34200
guy34200
beziers

Créer une société à Bali

Bonjour
Je suis grossiste en vêtement femme et accessoire en France et je désire m'installer à Bali et travailler directement de Bali avec mes client Français, pour créer une société faut-il contacter un avocat sur place avant de venir ou bien créer la société directement sur place, je compte créer des emploies sur place, ma question est de savoir si quelqu'un peut me donner quelques contact pour connaitre les modalités d'installation.
Merci
Guy

#2 18 Mai 2013 01:05:42

philippe lozach

Re: Créer une société à Bali

Installation à Bali, entre rêve et désillusion
Autant les touristes ont besoin de rêver sur une destination où ils ne passeront au mieux que quelques semaines, autant des candidats à l’immigration doivent avoir l’image la plus précise possible de l’endroit où ils désirent s’installer. Il serait trompeur de penser que le nombre croissant d’étrangers qui se fixent à Bali témoigne de conditions d’installation plus faciles qu’ailleurs. Le marathon pour trouver à se loger par exemple suscite rapidement le désenchantement.
Le fossé culturel, sociétal et juridique est tellement important entre l’Occident et l’Asie, en particulier l’Indonésie et encore plus précisément avec Bali, qu’il faut du temps, beaucoup de temps pour capter quelques mécanismes qui vous empêcheront de faire trop de bévues et surtout vous tireront de mauvais pas.
Un touriste est vulnérable pendant les premiers jours de son séjour, un candidat à l’expatriation pendant plusieurs mois si ce n’est les premières années.
Une installation réussie à Bali requiert quelques qualités. La première d’entre elles, c’est la faculté d’adaptation à un environnement totalement inconnu et parfois hostile. Votre rang social, vos moyens financiers, votre niveau d’études ne pourront pas grand-chose pour vous ici. Si vous avez un souci, vous ne pourrez jamais totalement compter sur un avocat, c’est difficile à entendre mais c’est la réalité. A travers de nombreux témoignages, nous avons noté ces dernières années que des gens aisés étaient même plutôt plus exposés que la moyenne des résidents étrangers aux arnaques diverses.
La seconde condition pour réussir son implantation, ce sont les moyens financiers. En attendant de commencer à gagner vos premières roupies, il faut des réserves suffisantes. Faut-il rappeler qu’il n’y a ici aucune aide sociale, ni allocations familiales, ni allocation logement, ni chômage... L’école est payante, un bon lycée international à Sanur coûte plus de 1000 dollars américains par mois, une assurance santé comprenant l’évacuation ne s’élève pas à moins de 2000 dollars par an pour un adulte de 35 ans, un permis de travail se monte à 1700 dollars par an à quoi s’ajoute la location d’une maison que l’on paie systématiquement à l’année, pas moins de 9000 USD mais bien souvent 15 000. Ne pas compter moins de 1500 USD/mois pour vivre modestement en couple et 5000 USD/mois pour vivre confortablement en famille avec deux enfants.
La troisième, d’ordre plus psychologique, c’est la faculté à nouer des relations sociales et c’est vital pour s’implanter. Il est bizarrement assez difficile de rencontrer des résidents étrangers à Bali, tous les nouveaux arrivants souffrent de solitude et parfois même de déprivation sociale. Certains notent aussi qu’il n’y a pas un fort sentiment de solidarité entre étrangers ; bien au contraire, ceux qui s’intéressent à vous le font bien souvent parce qu’ils ont quelque chose à vous vendre ! Alors, bien sûr, le conseil, c’est de savoir parler anglais, de se mettre rapidement à l’indonésien, et de trouver toutes les occasions possibles pour sortir et rencontrer. Certains ont pris des retraites prématurées à 40 ans en rêvant à une vie de farniente et de plaisirs, la vérité, c’est qu’ils s’ennuient beaucoup ici (et certainement ailleurs aussi), il est nécessaire d’avoir une activité.
Quatrième qualité pour durer, c’est de ne surtout pas se précipiter, la précipitation mène à la catastrophe à Bali. Ces dernières années, nous avons recensé plusieurs exemples d’entrepreneurs ou de retraités qui ont investi dans les six mois après leur arrivée, tous sans exception sont repartis la queue basse ou bien se sont fait sévèrement plumer. Des gens plus ou moins mal intentionnés sont à l’affût de proies faciles. Ils ont parfois défrayé notre rubrique courrier, certains sont toujours à l’oeuvre. Alors gare à ceux qui endormiront votre méfiance, à ceux qui auront quelque chose à vous vendre rapidement et qui vous promettront de prendre tout en charge !
Nous vivons ici dans un endroit extraordinaire, soit, mais de non-droit ou presque.
Conclusion : si vous vous installez ici par hasard, parce que la vie n’est pas chère, parce que le soleil brille, parce qu’on peut faire du "monkey business" sans rien déclarer, alors votre installation tournera peut-être au cauchemar. De la même manière, si vous êtes ensorcelé par Bali et le sourire de ses habitants, que vous gardez votre esprit de touriste béat, alors plus dure sera la chute. En revanche, si vous avez envie de prendre un coup de jeune en révisant tous vos jugements sur la vie, si vous avez un peu l’esprit d’aventure, la faculté d’apprendre des fiers Balinais la survie et la vie tout court, alors vous vivrez une expérience très riche et plus jamais vous n’aurez envie de quitter Bali.

#3 18 Mai 2013 01:16:23

guy34200
guy34200
beziers

Re: Créer une société à Bali

Bonjour
Merci pour votre réponse, nous sommes originaire de nouvelle calédonnie, pour ma part j'était militaire avec 7 ans d'outre mer à mon actif donc pour l'adaptation pas e soucis, mon épouse vient des Iles, je part avec un salaire de 4000 à 5000€ par mois de ma société que je garde en France et j'ai tout mon temps pour monter ma société sur place, de plus je travaille déjas avec l'inde et la chine donc je connait un petit peut les arnaque dans le milieux, pouvez vous me dire si la vie est plaisante à partir du moment ou l'ont s'intègre.
Merci
Guy

#4 18 Mai 2013 01:29:23

philippe lozach

Re: Créer une société à Bali

Je suis moi meme retraité de la gendarmerie, et je peux vous dire que bien que nous travaillons 15 hxj, 6 a 7 j sur 7 jamais nous ne retournerons en france.
Une fois que vous avez surmonté tous les pièges ici (nous avons payés pour voir aussi...)c est le bonheur, la gaité, la joie de vivre.
Nous avons monté une entreprise sympa ici qui a fait l objet de deux passages télé un en 2011 sur M6(bali un paradis en danger)  et en un févriez 2012 dans 7a8 (une villa au paradis) et je peux vous dire que nous nous amusons beaucoup ici.
Nous avons 30 salariés et + de 600 ouvriers sur nos chantiers.
Vous ne recevez jamais de courrier vous demandant de payer la retraite l ursaff la tva les taxes machins chose.
La vie n y est pas facile mais c est normal.
Nous vivons au soleil, il fait 35/40° en ce moment.
Nos deux filles de 15 ans ne veulent elles n ont plus pas rentrer en france et elle savent qu il n y a aucun avenir chez nous. Donc ce sera l australie.
Oui venez regardez et restez si vous pouvez.
sélamat datang di bali

#5 18 Mai 2013 01:54:17

philippe lozach

Re: Créer une société à Bali

Créer son emploi et de la richesse pour l’Indonésie
Les étrangers oeuvrent à Bali dans différents secteurs d’activités. Bien évidemment le tourisme, en qualité de réceptifs, de tour operators ou de prestataires tels que clubs de plongée, VTT, rando, accrobranche... Le grand domaine où les étrangers excellent grâce à l’habileté et à la flexibilté des artisans indonésiens, c’est la mode et les accessoires de mode : chaussures, ceintures, sacs, bijoux... Il semble que le nombre de marchands de meubles ait un peu décru mais l’offre en matière de décoration s’est beaucoup étoffée ces dernières années. Dans le domaine des services, le nombre d’agents acheteurs ou de production a diminué, certains se sont reconvertis dans l’immobilier en pleine explosion sur l’île ! Enfin, quelques-uns ont ouvert des restaurants, bars et hôtels et des tas d’autres services tels que informatique, construction, éclairage, fournitures pour l’hôtellerie. Il y a même un éminent Français de Jakarta qui a ouvert un magnifique musée à Nusa Dua !
Pour être propriétaire de son entreprise et donc de son investissement, il faut créer une PMA. En octobre 2007, nous avions publié un grand article sur les PMA (les sociétés à capitaux étrangers) où nous apprenions à tous nos lecteurs mais aussi à tous les expatriés de Bali qu’une loi vieille de 40 ans venait de changer et que les effets de la nouvelle loi étaient même rétroactifs. Impossible désormais d’être propriétaire à 100% de sa petite affaire ! Enfin, il y a quelques exceptions à cette règle...
A noter que tous les étrangers n’ont pas opté pour la PMA, certains sont simplement salariés de PT qui appartiennent à leurs épouses ou à leurs amis. La législation sur les CV vient de changer à la fin de 2010, il est désormais impossible d’obtenir un KITAS à travers une CV !
Il sera peut-être de l’intérêt de certains (qu’ils aient une façade très officielle ou qu’ils se dissimulent derrière un site internet fourre-tout) de vous inciter rapidement à créer une société et à vous donner toutes les garanties possibles et imaginables mais prenez conseil auprès de gens dont ce n’est pas le métier (? !), tous vous diront qu’il faut du temps pour trouver la meilleure solution à son projet d’entreprise, que nul ne peut vous garantir vos investissements et que le risque pays est encore élevé. Alors, prudence !

#6 18 Mai 2013 01:56:01

philippe lozach

Re: Créer une société à Bali

CREER UNE SOCIETE EN INDONESIE
La nouvelle loi sur les investissements étrangers en Indonésie révolutionne les habitudes prises en la matière et suscite l’inquiétude dans nos communautés. Avec Sujono, agent-conseil à Seminyak, M.X agent-conseil et Alain-Pierre Mignon, président de la chambre de commerce française d’Indonésie, le point sur ce qui change.
Qu’est-ce qui a changé sur la législation des PMA, en particulier sur l’immobilier ?
Sujono : Un étranger ne peut plus posséder 100% d’une entreprise. Le maximum est désormais de 95% et encore cela ne s’applique qu’aux grosses boites qui investissent dans des secteurs comme le pétrole, l’électricité, le nucléaire… Pour les autres, la répartition est de 50-50 entre l’investisseur étranger et un partenaire indonésien. A 50-50, il faut avoir confiance dans son associé car il est difficile de prendre des décisions à deux. Incontestablement, cette nouvelle disposition va porter un coup au marché immobilier destiné aux étrangers. D’autant qu’il n’y avait pas d’alternatives satisfaisantes à la constitution d’une PMA pour leur permettre d’accéder à la propriété.
M.X : La nouvelle loi promulguée le 26 Avril 2007 révoque les anciennes dispositions de la loi numéro 1 datée du 10 Janvier 1967 et gouverne désormais l’investissement étranger en Indonésie. Ce changement actualise la liste d’activités entièrement ou partiellement prohibées pour les étrangers et actualise par ailleurs la liste des activités commerciales et industrielles (bidang usaha) ouvertes à l’investissement. Les investisseurs étrangers ne peuvent plus désormais posséder la majorité des actions (saham) au sein d’une PMA dans le secteur de l’immobilier, des spas, des hôtels, restaurants et agences de voyages, etc. Le maximum d’actions en portefeuille est fixé a 50% pour les immeubles. Le droit de construire (Hak Guna Bangunan) est passé à 95 ans. Dans d’autres secteurs tels les mines, le gaz, le pétrole, la pharmacie, les services médicaux, l’investisseur étranger peut posséder de 75 a 95% des actions. Certains champs d’opérations sont totalement fermés, comme les taxis, le management des fréquences radio, l’exploitation des éponges, les casinos... L’atmosphère du texte est largement favorable aux investisseurs étrangers désireux d’entrer en contrat sous forme de joint-venture avec des investisseurs domestiques, sociétés et/ou, de simples individuels. Ces derniers parfois sans un sou vaillant. Plus pour longtemps.
Alain-Pierre Mignon : Il n’y a pas de changements sur la législation des PMA spécifiques à l’immobilier. Il existe des conditions différentes qui régulent l’accès à certains secteurs d’activités. En ce qui concerne l’immobilier, le texte dit : « For hotel with 1-2 stars, boutique hotels, other accommodation services (motels and lodging services), home stay/lodging of similar kind are list of business where the maximum of foreign capital ownership is 50% (page 18 & 44) ». Ce qui signifie qu’il est impossible pour les nouveaux projets de moins de 3 étoiles d’obtenir l’autorisation du BKPM pour un investissement étranger à 100%. Nous travaillons avec le BKPM afin de connaître les critères utilisés qui déterminent l’appellation 1, 2, 3, 4 et 5 étoiles….
Est-ce que les actuels propriétaires de PMA sont concernés par cette nouvelle loi ?
Sujono : Oui, si la boite a moins d’un an, il leur faudra se conformer à la nouvelle législation en trouvant un partenaire indonésien à hauteur de 50 %. Non, si la société est plus ancienne, toutefois, en cas de changement des statuts ou diversification des activités, les nouvelles régles devront être appliquées. Notons toutefois qu’avant, une PMA devait être renouvelée tous les 30 ans, la nouvelle loi ne prévoit un renouvellement que tous les 95 ans.
M.X : Pour ceux, possesseurs de PMA (Penanaman Modal Asing) en construction, qui n’ont pas encore leur I.U.T (Ijin Usaha Tetap), la licence permanente, il faudra que leur structure soit requalifiée complètement et les actes refaits en conformité avec la nouvelle loi sous peine de perdre leur droit et leurs parts. Il en va de même avec les PT locales, (Perseoran Terbatas) qui ont jusqu’au 25 avril 2008 pour se mettre en conformité avec la loi et refaire leur akta. Le tout est aussi sous-tendu par une volonté de collection fiscale : T.V.A, impôt foncier, taxes sur immeubles bâtis, impôt sur le revenu et impôt sur les sociétés plus withholding tax, un impôt à la source pour éviter l’évasion. Le capital des PMA, 200 000 US$ mini, doit être déposé de suite après l’acte (akta pendirian). Si vos papiers sont complets, la légalisation vous sera délivrée. Voyez votre agent et donnez lui un mandat pour soumettre votre demande. Sélectionnez aussi un bon conseil juridique et fiscal. Le parrainage pour vos papiers d’immigration par le biais de ces sociétés non encore parfaites sera peut-être rejeté. Quoique, sur « recommandation », des solutions sont envisageables. Voyez vos sponsors, faites revérifier leurs actes avant d’entrer en convention avec eux. Choisissez un agent autorisé qui possède une licence en bonne et due forme.
Alain-Pierre Mignon : Les actuels propriétaires n’ont rien à craindre à partir du moment où ils ne modifient pas la structure ni le capital de leur entreprise. Tout changement devra respecter la nouvelle réglementation.
Pensez-vous que les nouvelles dispositions favorisent l’investissement étranger ?
Sujono : Bien évidemment non. Cela devient bien plus difficile pour les étrangers. En appliquant cette loi, l’Indonésie ne fait que s’aligner avec les dispositions qui prévalent en la matière dans l’ASEAN (Association of South-East Asian Nations), dont elle est membre. En tant que conseiller, je reçois beaucoup d’appels de gens inquiets qui se demandent ce qu’ils vont faire. Cela a bien sûr mis un coup d’arrêt à toutes les constitutions de PMA en cours dans mon agence. Incontestablement, le passage entre l’ancienne loi et la nouvelle est bien trop abrupte.
M.X: Plus de certitudes légales sont à portée de main mais un effort d’adaptation doit être fait afin de nous conformer aux lois, règles et décrets. Cette loi est nécessaire pour imposer aux investisseurs étrangers une discipline accrue. A long terme, je prévois aussi grâce à cette nouvelle loi, plus de transparence, plus d’équité, peut-être moins de discrimination et plus d’efficacité en justice. Dès que l’effet d’annonce sera passé, nous pourrons travailler sereinement et veiller au grain. Pour le moment on fait de la psychologie. L’avenir n’est pas si noir, relax ! Créer une compagnie locale PT est toujours encore une vraie solution pour ceux qui veulent s’immerger dans les affaires en Indonésie à relativement peu de frais. Disons que, « low profile » est un bon qualificatif pour ces structures servant plus ou moins directement des intérêts étrangers. Toutefois, il vous faudra passer des contrats en béton armé avec vos partenaires et les intéresser. Saisir cette nouvelle loi sous un éclairage avantageux et sa lecture, entre les lignes, est une affaire de professionnels. Bon vent à toute personne commise à une Indonésie plus juste.
Alain-Pierre Mignon : En ce qui concerne ces nouvelles dispositions, elles favorisent les investissements importants et interdisent l’accès légal aux investissements plus modestes.

#7 18 Mai 2013 07:05:24

Alain-Pierre Mignon

Re: Créer une société à Bali

Je confirme ce que Mr Lozach écrit en ajoutant deux précisions et non des moindres.
Pour réussir en Indonésie il faut MAINTENANT être COMPÉTENT, avoir Charisme et Autorité sans quoi les prédateurs Balinais ou étrangers vont très vite s’intéresser à vous.
La deuxième précision qui pose problème à beaucoup d’expatriés, être en règle ! Tout faire by the book, VISAS, SOCIETE, TAXES,  ne négligez rien et ne faites JAMAIS confiance en qui que ce soit qui, soit disant, va vous aider. Si vous êtes du bon côté de la loi s’il arrive quoi que ce soit, vous pourrez vous défendre sinon le coût sera 10 à 100 fois supérieur à ce que vous pensiez économiser.

A votre disposition pour vous aider à réussir en Indonésie.

#8 20 Mai 2013 14:34:12

Aurélie
Aurélie
Guérande

Re: Créer une société à Bali

Bonjour Guy.

Bienvenue sur Expat Blog! :)

Pour plus d'interaction, une nouvelle discussion a été créée à partir de votre message sur le forum Bali.

-----------------------------------------

@philippe lozach -> Pourriez-vous citer la source vos articles s'il vous plait? :)

Merci bien,
Aurélie

#10 08 Mai 2014 03:57:07

lombok_65
lombok_65
noumea

Re: Créer une société à Bali

Bonjour Guy;

J'ai lu votre discussion , et je voudrais vous faire part de mon expérience, juste à titre d'info .
Je suis moi-même né en Nouvelle Calédonie , et à force de vacances à Bali pendant près de 10 années ( 1 mois par an ici ) , je m'y suis fait des amis , et ma vie en Calédonie ayant changé ( séparation, fils unique marié ) j'ai décidé de m'installé à Bali depuis Janvier 2014 . Je me suis marié avec mon amie Balinaise ici , et commençons notre installation à Denpasar .
Cette décision, je l'ai murie pendant 5 années ( depuis ma séparation ) . Durant tout ce temps, j'ai pris toutes les infos susceptibles de m'être utiles pour m'installer ici . Une fois les infos utiles en poche, j'ai vendu mon entreprise de transport de marchandises , à Nouméa .
Et c'est maintenant que je rejoins Mr Lozach, qui dit qu'il ne faut pas se précipiter , ni faire confiance au premier "Jésus Christ" qui passe . depuis Janvier, je suis à la maison, je m'occupe, certes, mais je n'ai encore rien investi , si ce n'est que cette location de maison , pour ma nouvelle petite famille . Ma femme , étant Balinaise, d'origine de Jokgakarta, moi-même , javanais de Nouméa , je reconnais que le fossé culturel , je ne l'ai quasiment pas ressenti . je reconnais également, qu'elle m'apprend énormément , sur les lois indonésiennes, les habitudes balinaises , bref, la vie de tous les jours , en fait .
Je suis actuellement en contact avec un autre Calédonien qui va venir en Juillet , pour s'installer à Bali . actuellement, il est , comme moi , à l'époque , en train de vendre tous ses biens, son entreprise , à Nouméa .

Nous ne sommes pas nombreux il y a des calédoniens vivant à Bali, et pourtant, je n'en ai rencontré aucun . Mr Lozach a raison, cette solidarité entre compatriotes, n'est pas toujours évidente .

Je n'ai pas de conseils à vous donner , Guy, mais si vous êtes déterminé, et confiant en l'avenir, menez la vie que vous avez envie, là où vous avez envie !
Pour ma part, j'ai trouvé ici ce que je cherchais , et je ne regrette rien .

BIENVENUE A BALI !!!

MARCEL .

Assurance santé expatrié Bali
Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Bali.
>> Cliquez ici
Assurance voyage Bali
Voyagez en toute sécurité avec une assurance voyage Bali.
>> Cliquez ici
Déménagement à Bali
Conseils de professionnels pour préparer votre déménagement à Bali.
>> Cliquez ici
Billet d'avion Bali
Les meilleurs prix pour votre billet d'avion Bali.
>> Cliquez ici